AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  












Norah Delahaye - Saveus - service de renseignement [fini]



 
Toutes les Organisations recrutent ! Pourquoi ne pas les rejoindre dans leur combat contre le Corruption ?
Envie de faire cavalier Seul ? Besoin de rébellion ? Pourquoi ne pas être neutre ?
Envie de voyager mais en panne d'idée? Partez pour l'aventure en Egypte, au Népal, ou encore en Argentine avec les Missions.

Partagez|
Norah Delahaye - Saveus - service de renseignement [fini]
Messages : 35
Date d'inscription : 07/01/2015
avatar
Recrue - Service de Renseignement

Dossier personnel
Age : 24 ans
Don: Adaptation
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Norah Delahaye - Saveus - service de renseignement [fini] Mer 7 Jan - 22:40

Etat Civil

Nom: Norah Delahaye
Surnom: Pas de connus
Age: 24 ans
Nationalité: franco-anglaise
Langue(s) parlée(s): anglais / français
Statut: Bénie
Don: adaptation
Organisation:Saveus
Rang: Recrue – agent de renseignement

Signes Distinctifs
Extrait de la dernière visite médicale de la Recrue Norah Delahaye :
« Jeune femme de type caucasien, 1m67, 63kg, peau légèrement mat, cheveux blond miel ondulés long environ en dessous des omoplates, yeux vert.
Mensuration : 85, 65, 95
Ne présente aucuns signes particuliers parfaitement reconnaissables, à part peut-être quelques traces de cicatrices dues aux années de pratiques. On pourrait tout de même citer quelques taches de rousseur peu visible dans le haut du dos. »
En mission la jeune fille porte souvent une combinaison de toute dernière technologie de Saveus quand elle ne doit pas évoluer en vêtement plus traditionnel. C’est une fille qui utilise souvent sont physique pour distraire donc elle a souvent le souci de ce mettre en avant, enfin surtout quand il s’agit de sortir du quartier général.
Etat mental
Le point le plus embêtant à propos de mademoiselle Delahaye est sa difficulté à travailler en groupe, qui est elle-même due à un sens de l’indépendance marqué. Si elle pouvait tous faires seuls croyez bien qu’elle le ferait. Malheureusement ses capacités sont limitées et elle le sait.
En revanche une de ces plus grandes qualités nous est essentielle, intelligente et consciencieuse elle est débrouillarde et trouve généralement seule comment se sortir des mauvaises situations.
Au fait d’être au premier abord un tas de viande et de graisse bien placer pour certains hommes et femme, elle n’hésite en dévoiler un peu plus ou à suggérer une jolie courbe pour faire distraction de sujet qui ne l’avantagerais pas forcément.
Les autres agents nus on rapporter que la jeune femme avait parfois un peu de la mal à communiqué sur des questions de pure sociabilité. Ceci ne doit surement pas aider pour ce qui est de son problème de travail de groupe. Hors de ceci il ne nous a rien été rapporter d’inquiétant, mademoiselle Delahay semble être une jeune femme comme toute celle du même âge et qui évolue au sein de Saveus.
Etude sur le passé
Norah et sa sœur sont nées dans un milieu particulier où l’aléatoire n’avait pas sa place. Une mère médecin, un peu psychorigide et un père PDG d’une multinationale, autant dire que pour l’un comme pour l’autre, les risques étaient quelque chose qu’ils n’appréciaient pas vraiment. C’est pour cela que lorsqu’ils abordèrent la question d’avoir des enfants, ils n’hésitèrent pas à flirter avec les limites de la légalité en contactant un laboratoire spécialisé dans la fertilité basé à Londres et qui avait pour réputation officieuse d’offrir un enfant sur mesure à qui en avaient les moyens.

C’est ainsi que Norah et Eve virent le jour. On ne peut pas dire que les jeunes filles eurent une enfance malheureuse, elles étaient aimées et ben traitée, mais le quotidien était très règlement et toujours tourner de manière à pousser les deux petites filles vers l’excellence, même si souvent cela ne prenait pas forcément. Leurs parents avaient imaginé qu’une génétique parfaite leur assurerait des enfants surdoués très au-dessus de la norme, mais ce n’était pas particulièrement le cas. Loin d’être idiotes les sœurs ne manifestaient pas pour autant de signes de génie.
Leurs adolescences furent un peu plus mouvementées, surtout celle de Norah qui avait un caractère plus ouvertement affirmé que celui d’Ève. Elle n’hésitait pas à s’opposer ouvertement au régime strict que leur imposaient leurs parents, subissant généralement les punitions qui allaient de pair avec ce comportement de révolte.
La bénédiction toucha Eve en premier. Cela se passa pendant l’été, les deux jeunes filles alors âgées de dix-huit ans se prélassaient au bord d’une piscine profitant de ce moment de calme après avoir obtenu leur diplôme et avant d’entamer des études supérieures. C’est en attrapant une serviette qu’Eve fut piquée, il en tomba un étrange insecte qui s’envola presque aussitôt. Les symptômes commencèrent le soir même, la fièvre et les phénomènes étranges. Ce qui attira plus l’attention de la famille fut quand la jeune femme se coupa assez sévèrement, cependant, le temps d’aller chercher une bande pour faire un pansement de fortune seulement pour ne pas qu’elle se vide de son sang le temps d’aller aux urgences, la jeune fille avait cicatrisé il ne restait rien de cette vilaine entaille à part du sang sur le sol.
Dans la panique on l’emmena quand même l’hôpital où Eve fut examinée sous tous les angles avant d’être renvoyé chez elle avec de simples cachets pour estomper un peu la douleur de la fièvre.
Ce n'est quelques jours plus tard que deux femmes et un homme se présentèrent. Ils avaient choisi leur moment pour que toute la famille soit là. Ils expliquèrent que s’était quelqu’un de l’hôpital qui les avait contacté car Ève présentait tous les trais de la bénédiction. Norah qui pensait simplement que ces trois cinglés étaient des grenouilles de bénitier un peu folles leva les yeux au ciel, ce qui ne passa pas inaperçu. Une des femmes sorties de sa poche un petit couteau type coteau suisse et s’entailla profondément le bras sous l'œil médusé de la famille Delahaye. Mais elle cicatrisa dans les cinq secondes qui suivirent. Après une telle démonstration il ni eut plus vraiment de motif pour remettre en cause ce qui fut dit par la suite à propos de la confidence.
Eve qui se destinait plus à des études de biologie, se senti plus particulièrement touchée par les infrastructures et les avantages que lui procurait Saveus.
C’est la veille du départ de sa sœur que Norah se trouve piquer à son tour, cette fois elles étaient en intérieur. Les filles venaient de se réveiller profitant de l’absence de leurs parents pour prendre leur petit-déjeuner dans le canapé en regardant des dessins-animés comme elles n’avaient eu que très rarement l’occasion de le faire quand elles étaient enfants. C’est Norah qui le vit en voulant attraper son bol de céréales posé sur la table basse. Elle avait retiré sa main trop vite, l’insecte avait raté sa piqure.

« Qu’est-ce que ça fait là … ça. Ne put s’empêcher de demander la jeune fille ne quittant pas la bestiole des yeux.

Je crois qu’elle est venue pour toi, elle a essayé de te piquer. »  Proposa Eve avec un certain enthousiasme.

Eve comme Norah ne l’aurait jamais admis, mais ce changement leur faisait peur. Cette chose qui s’était installée dans sa sœur intriguait la jeune fille. Elle s’inquiétait de savoir comment elle allait gérer cela. Finalement voilà qu’on lui servait la réponse sur un plateau, si elle se faisait piquer à son tour elle aussi allait avoir un don et elle pourrait suivre Ève où elle devait aller.
Sans plus réfléchir elle tendit la main vers la chose qui semblait presque attendre sur la table basse. Ce ne fut pas vraiment un agréable moment, ni les heures qui suivirent d’ailleurs. La fièvre monta rapidement s’ajoutant à la chaleur de l’été. Tandis que Norah était partie s’enfermer dans un petit coin sombre et frais gavée d’antidouleur, Eve avait contacté Saveus pour leur dire que sa sœur aussi avait été piquée par le même insecte étrange.
Ils n’avaient pas fait autant de cas de cette nouvelle que ce qu’Eve aurait pensé. Il fallait dire que le don que Norah manifestait n’était pas si rare et pas si indispensable. En effet sa peau passait par toutes les couleurs connues qu’elle soit naturelle pour un humain ou non. L’adaptation était apprécié, mais pas si sollicitée que cela.
Cela changea quand les Silaks commencèrent à s’intéresser aussi à la jeune fille, lui faisant quelques offres de plus en plus alléchantes. Ils se réveillèrent, proposant, comme à Eve, de lui payer ses études et de l’intégrer directement après à la société Saveus.

En réalité, Norah avait déjà choisi, s’était Saveus et rien d’autre, terrifiée par cette vie que ni elle, ni ses parents n’avaient planifiée, elle voulait au moins rester avec sa sœur pour se rassurer pour avoir quelque chose de connu. Cependant, elle ne voulait pas non plus se brader, ils avaient fait un effort pour Eve, ils pourraient bien faire  de même pour elle.

Il ne fallut pas longtemps à la jeune fille de se rendre compte que les études de biologie ne la passionnaient pas. Elle était bien plus attirée par les séances qu’elle suivait en fin de semaine qui la formait à l’autodéfense et au maniement de son don. L’appel du terrain était le plus fort.
Il fallut attendre quatre ans de préparation et de tutorat pour qu’on l’envoie seul sur le terrain. Il n’y avait rien de glorieux à cette mission, il s’agissait seulement de patrouiller dans un secteur de Paris pour rechercher de potentielle source de corruption. Mais cette indépendance et ce sentiment « d’être capable de… » et d’être reconnu comme tel la grisaient.
Toutes celles qui suivirent ne se passèrent pas aussi bien que cette première mission, mais finalement la jeune fille tira son épingle du jeu à chaque fois devenant petit à petit un élément stable du service de renseignements.

Kit de survie en milieu hostile
Une combinaison intégrant les toute dernière technologie de Seveus, elle peut :
- Changer de couleur en fonction de son environnement.
- Isole thermiquement, cette fonction est plus efficace quand il s’agit de réchauffée, le refroidissement n’est pas des plus au point.
- Résister au fort frottement, anti-déchirure, mais ne peut en aucun cas servir en quelques façon d’armure.

Une paire de pistolets.

Un couteau un peut servir de couteau de lancer.

Un petit appareil qui fait le taille de la paume d’une main mise au point par le service tech de Saveus qui permet de pirater facilement les systèmes de sécurité les plus courants.
La minute Joueur ou Joueuse.
Code règlement: [code Bon]
Pourquoi nous ? Et comment nous avez vous trouvé ? Je suis certaines que vous trouverez seul :p
Besoin d'un coup de main pour commencer ? non merci.
Un mot ?  :dance2:
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 253
Date d'inscription : 08/12/2014
avatar
L'origine ?

Dossier personnel
Age : Inconnu
Don: Tous
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Norah Delahaye - Saveus - service de renseignement [fini] Ven 9 Jan - 17:42
Sans auto-validation c'est moins amusant... je me déclare donc validée !
Revenir en haut Aller en bas
Norah Delahaye - Saveus - service de renseignement [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une bibliothèque virtuelle au service du Droit
» [Validée]Godwrath D. Alexander [Fini]
» Avant de reprendre son service.. [Pv Fabien]
» Renseignement
» Clem Free, frère en service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans la Confidence :: Les Registres :: Enregistrements :: Les Enregistrés :: Les bénis de Saveus-