AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  












La chasse est ouverte ! [Jack]



 
Toutes les Organisations recrutent ! Pourquoi ne pas les rejoindre dans leur combat contre le Corruption ?
Envie de faire cavalier Seul ? Besoin de rébellion ? Pourquoi ne pas être neutre ?
Envie de voyager mais en panne d'idée? Partez pour l'aventure en Egypte, au Népal, ou encore en Argentine avec les Missions.

Partagez|
La chasse est ouverte ! [Jack]
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: La chasse est ouverte ! [Jack] Lun 27 Avr - 13:56



La chasse est ouverte !
Jack Lynden - Début Février 2090



Le mois de février était entamé depuis quelques jours à peine. Il était tôt, mais pas tant que ça, le jour se levait doucement la veille elle une grande partie de la zone d'entraînement avait été déneigé la vielle en vue de la préparation à une mission. Un peu de givre luisait sur les maisons défraîchies et dévastées du petit village inclus dans la base.

Au centre de ce qui un jour avait dû être la place du village, une division d'une petite dizaine de personnes du pôle de nettoyage était présente avec son Epsilon et un Gamma. Ils attendaient visiblement quelqu'un ou quelque chose.

On entendit d'abord quelques sifflements secs et quelques vagues paroles ressemblant à des ordres tout aussi secs. Puis arrivèrent cinq personnes, ils étaient en habit de missions, combinaison thermique adaptative et arme pour certains qu'elles soient blanches ou à feu. Pourtant, ce n'était-ce qui était le plus impressionnant, à côté de chacun d'eux se trouvait un CaE, redoutable bêtes d'attaque tout en muscle avec des dents acérées et un odorat développé. Il s'agissait précisément de cette faculté qui avait été expressément demandée aujourd'hui.

Désormais, la petite assemblée semblait être au complet, le Gamma prit alors la parole.

« Il y a déjà quelques mois, des traces d'attaque de Ketur sur des villages proches du site d'Ukraine, ceci a été étayé par des témoignages d'habitants. En janvier, une défaillance du système électrique a été montrée, cela n'a duré que quelque jour, le temps d'envoyer quelqu'un. Cela est déjà advenu par le passé, mais cette fois, il semblerait que les Ketur ont compris et soit passé en force. Il y a environ une trois semaines une horde de trois a été interceptée par des chasseurs du coin. Les autorités locales pensaient alors la menace éradiquée, mais hier, nous avons reçu un ordre de mission et un virement conséquent. Visiblement, des attaques, on eut lieu après la capture de la horde.

Nous avons demandé à ce qu'ils nous rapatrient les bêtes pour vous former. Ils sont arrivés très tôt ce matin et ont été lâché dans la zone d'entraînement, et ce, depuis trois bonnes heures maintenant.

Vote mission aujourd'hui est de trouver ces trois Keturs pour vous familiariser avec leurs comportements, ainsi, vous serez plus efficace pour éliminer ceux qui attaque les abords de la zone U020T. Pour vous aider dans cette tâche, nous avons fait venir les maîtres CaE. Leurs ... Capricieux compagnons, avec leur fin odorat vous faciliterons la tâche.

Epsilon Lynden vous êtes en charge. Ramenez les morts ou vif peut-importe. »


Sur cette dernière parole, le Gamma pris congé, il avait bien d'autres obligations.

De son côté Roman attendait les ordres, à sa gauche Attila était étrangement calme, si on oubliait sa mauvaise humeur habituelle et son manque d'entrain tout aussi coutumier.

La femme qu'on avait désignée comme en charge n'était pas très vielle surement une epsilon de la dernière tournée de nomination. Elle avait le profil type d'un Silak, des muscles bien visibles, une discipline bien rodée et une capacité à répondre au ordre supérieur à la moyenne.
La rouquine l'avait vu quelque fois, surement dis bonjour au détour d'un couloir, mais rien de plus. La proximité était forte dans la base, mais pas au point de connaitre les centaines de personnes présentes.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 28
avatar
ɛ - Responsable du "Nettoyage"

Dossier personnel
Age : 27 ans
Don: Sang Corrompu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Lun 27 Avr - 20:13
Ce n'était pas tous les jours qu'on lui demandait de rassembler la majorité de ses hommes pour un entraînement. D'ailleurs, ça ne faisait pas très longtemps qu'elle avait "des hommes", ici. Ils s'étaient moqué de son sexe, de son accent anglais si typique, presque hautain, de sa taille, aussi. Puis elle avait été promue. Ce qui ne l'empêchait pas de plaisanter avec eux quand il le fallait. Mais ils avaient beau être une petite communauté, ils n'en étaient pas moins des travailleurs solitaires. Nettoyeur. C'était un joli mot. Agent d'entretien. Entre eux, ils s'appelaient "réparateur de bourdes". En fait, ils étaient plus "exterminateurs de maladresses". Elle avait quelques éléments en mission, un peu partout, dans les zones les moins corrompues. C'était là qu'ils étaient le plus utiles. Pas des agents de terrains, pas tout à fait. Et surtout, pas des équipes, pas des trinômes. Quelques-uns étaient d'anciens militaires, comme elle, et finiraient donc bien par s'y faire. Pour les autres...

Comme à son habitude, elle vint habillée d'une combinaison pare-balle, recouverte d'un pantalon cargo gris et d'un gilet de combat de la même teinte. Les couteaux à sa ceinture étaient un poids rassurant, comme celui du sac qu'elle les avait forcés à prendre. L'entraînement se faisait dans les mêmes conditions que le combat. Ils étaient sept, rassemblés devant le village décati qui servait de terrain d'exercice. Tous armés, et prêts à en découdre. Chacun avait son propre Don, sa Bénédiction, ironie du sort. Elle n'avait eu aucun détail, et fut surprise par les maîtres CaE. Ils ne sortaient pas souvent, c'était le moins qu'on pouvait dire.

Elle écouta avec attention le Gamma, l'esprit déjà concentré sur la mission. Elle serra les mâchoires en entendant parler des Keturs. De belles saloperies. Elle hocha la tête, salua, et attendit que le Gamma s'en aille avant de se retourner vers ses hommes, et accessoirement, ceux qui lui avaient été adjoints pour la mission. Elle avait déjà vu la rouquine avec eux. Un élément ingérable, d'après ce qu'elle en savait, et elle refusait de pourrir une de ses équipes avec ça. Elle avança d'une démarche martiale devant le groupe avant de se retourner et de parler d'une voix claire et forte.

"Je veux deux groupes de deux trinômes, dans chaque trinôme, un maître CaE. Les chefs de trinômes sont les plus expérimentés pour le travail en équipe. Marc, Kieran, Julia, Anton. Les maîtres CaE, vous êtes là en éclaireur. Pas d'initiative de merde, vous avez entendu le Gamma, mort ou vif, et il ne parlait pas des bestioles. Votre rôle est de conseiller votre chef de trinôme, pas de diriger ses hommes, pas d'être dirigés par ses hommes non plus. Vous êtes experts dans votre propre domaine. Si ça commence à péter, vous vous postez. Vous êtes plus longs à former qu'un d'entre nous. La rouquine, là, tu viens dans l'équipe commandement avec moi. Seuls les chefs de trinôme ont les radios, et moi."

Maintenant que la mise en place était à peu près faite et que chacun embarquait un maître-chien et s'organisait en trinôme, c'était le moment ou jamais de donner les bons ordres.

"Marc, t'es Alpha 1, Julia, Alpha 2, Kieran, Bravo 1, Anton, Bravo 2. Les missions des groupes, reconnaître la ville délabrée. Objectif, sortir vivant. Itinéraire, équipe 1, par l'est, équipe 2 par l'ouest. Conduite à tenir, abattez les Keturs. Le territoire est hostile. Rendez compte en cas d'attaque. Si vous avez des blessés, Bravo se chargera de l'évacuation, un Sang Béni a été placé à l'extérieur de la zone. Pas d'action héroïque. Si un homme, ou un CaE, est perdu, il est perdu. L'équipe commandement part avec l'équipe 1. Répercutez, départ dans trois minutes."

Pendant que chacun vaquait aux derniers réglages, elle s'approcha de la jeune femme qu'elle avait "choisie" pour le commandement, accompagnée d'un énorme CaE. La bête devait peser plus qu'elle. C'était quand même vraiment moche, même si c'était bien utile. Elle la salua d'un hochement de tête puis tendit la main. Elles avaient besoin de se comprendre pour faire avancer la mission.

"Epsilon Lynden, mais vous pouvez m'appeler Jack. Vous êtes l'Omega Muszynski, c'est bien ça? Notre Gamma m'a parlé de votre travail avec les animaux. Votre rôle, dans l'équipe commandement, sera de m'expliquer au mieux les possibilités offertes par l'apport des CaE et de leur maître. Ce qu'ils peuvent faire, ou ne peuvent pas faire, de quelle façon vous êtes formés, ce genre de choses. Pour que je puisse ensuite donner les meilleurs ordres possibles à mes hommes sur le terrain."

Il n'y avait plus qu'à voir si elle serait réceptive au fait qu'ils y risquaient vraiment leur peau, s'ils se foiraient, et ce malgré la présence du Sang Béni à l'arrière sur la zone de repli.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Lun 27 Avr - 22:16
Roman fut surprise de se retrouver dans l'équipe de commandement, ce n'était pas la plus expérimentée de ses paires, même si comme chacun d'eux elle connaissait par-cœur les capacités de leurs principaux outils de travail.

Elle serra la main qui lui était tendue, se tenant droite comme un « I », essayant de faire le plus respectable possible.

« On m'appelle Romy, c'est moins long et plus, facile à prononcer que mon nom de famille.

Le CaE est un chien d'attaque, très agressif, résistant avec un odorat correcte même si il reste largement en dessous de celui d'un chien sélectionner pour cette faculté. Il est plus puissant qu'agile de qui peut parfois le desservir mais pas aujourd'hui. C'est l'animal dont vous avez besoin, les Keturs ne sont pas là pour jouer et si ils ont fait un long voyage ils sont surement affamé et donc très agressif. »


Elle ne savait pas grand-chose sur les Keturs, seulement qu'il était un peu comme les CaE, mais en encore plus massif avec une dentition légèrement plus impressionnante. Mais s'était un lieu commun, toute chose affamée était parfaitement désagréable, ce qui s'avérait dangereux quand la chose en question avait deux rangées d'énormes dents et des muscles puissants.

« Le CaE est là pour vous faciliter la traque, mais aussi pour servir de rempart contre la bête. Il est entrainé à incapacité sans tuer tout ce qui représente une menace pour lui.

Votre plus gros problème ici sera qu'un CaE n'obéit qu'à une seule et unique personne : son dominant et que si vous voulez lui faire faire quelque chose il vous faudra d'abord le demander au dresseur. Dans une situation d'urgence cela peut prendre quelques instants critiques. Il faut planifier toutes des situations possibles.

Le CaE n'a pas des forcément des réactions proches de celle des chiens dont il est issu, le maître est là pour faire la liaison entre l'animal et le reste de l'équipe. Sans oublier que nous sommes quand même des agents de terrains entraînés, même si nous sommes surement bien moins efficaces que vous ne l'êtes. »


Il y avait un fond de vraie là-dedans. La dernière fois que Roman avait manié une arme à feu remontait à un certain temps et s'était à peu près pareil pour les armes blanches. Mais après tout, en avait-elle vraiment besoin ? Qui voudrait de cela quand on pouvait électrocuter ou brûler à peu près n'importe quoi ?

La rouquine tira un bref coup sec sur la laisse qu'elle avait en main pour faire se lever son compagnon à poils et écailles. Ce n'était ni le plus grand, ni le plus imposant des CaEs présents, cependant, il avait quelque chose de nerveux.

« Vous avez en face de vous Attila, quatre ans, dressé en russe, il aboie peut se contenter souvent de grogner ce qui peut être gênant quand il est un peu loin. Quand il a trouvé quelque chose il ne va pas s'exciter en essayant de débusquer sa cible il va se contenter de tourner calmement autour poussant des grondements sourds. Il n'a pas de peurs particulières et à déjà effectuer des missions sur le terrain, ce qui est le cas de tous les CaEs de sorti aujourd'hui. »

Maintenant que les présentations étaient faites, on pouvait passer aux choses plus sérieuses. Dans beaucoup de missions, les hommes avaient eu peur qu'on détache les bêtes par superstition qu'elle ne se sauve et se retourne contre l'équipe. Hors cela ne risquait pas d'arriver et aucun cas de ce genre n'avait été répertorié, pourtant, le dossier d'incidents liés aux CaEs était fort fourni.

« Je vous conseille de laisser vos hommes lâcher les CaE pour qu'ils partent en éclaireur. Ces animaux sont moins fourbes que ce que l'on dit ils ne s'éloigneront pas de plus d'une dizaine de mètre de leur dominants. »

Dans le cas présent, une longe n'aurait fait que rendre encore plus périlleuse la mission.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 28
avatar
ɛ - Responsable du "Nettoyage"

Dossier personnel
Age : 27 ans
Don: Sang Corrompu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Mar 28 Avr - 11:27
Surveillant l'avancée des préparatifs, qu'elle trouvait un peu longuets, Jack écoutait attentivement ce que lui apprenait la jeune femme. Romy. Soit. Les bras croisés sous la poitrine, son fusil d'assaut dans le dos, elle échafaudait déjà des stratégies probables. Elle ne réagit que lorsqu'elle lui présenta l'animal, sur lequel elle baissa les yeux. Qu'ils étaient moches... Mais s'ils étaient vraiment tout ce qu'elle disait, alors ce serait un atout véritable. Elle hocha la tête une dernière fois et se retourna, avant de jurer. Pas de Radio ici, elle était forcée de le faire elle-même. Connerie. Elle s'avança donc, élevant la voix pour couper court à ceux qui n'avaient pas terminé de donner leurs ordres. Ils avaient eu au moins quatre minutes. Ils prenaient du retard.

"Les Mike Alpha, vous lâchez vos CaE en éclaireur. Dix mètres maximum devant, vous gardez le contact visuel. Mike Bravo, sûreté arrière, cinq mètres top. Les Charlie, vous êtes trop lents. En avant!"

Juste le temps de se retourner pour faire signe à la jeune femme de s'avancer, histoire de se placer entre les deux trinômes du groupe un, et de mettre, en trois mouvements fluides, le fusil en dispositions de combat, ils étaient partis. Les contrôles radio effectués, ils s'ébranlèrent, et Jack prit sur elle d'expliquer la manœuvre à celle qui serait la Mike Sierra pour l'occasion.

"C'est une bonne chose que vous soyiez douée pour la vulgarisation, Romy. Je vais essayer de faire pareil. Les deux groupes prennent deux entrées différentes. Ils sont théoriquement à même de gérer un Ketur, voire deux. Votre rôle à vous est de protéger la cellule commandement, grâce à Attila. Et pour le reste... S'ils repèrent quelque chose, ils ne peuvent pas demander d'attaquer, ça nous empêcherait de tirer et je ne veux pas aller au corps-à-corps sur ces bestioles. En revanche, s'il y en a deux, ils peuvent en occuper un pendant qu'on élimine le premier. On ne fait pas de quartier. Et s'ils n'obéissent pas et gênent la manœuvre... Eh bien, je préfère sauver un de mes hommes."

Le sourire innocent qu'elle lui adressa ne passerait probablement pas très bien, mais elle avait assez peu de scrupules avec ses équipes, alors avec des animaux, il ne valait mieux pas espérer. Ils s'engagèrent donc, à dix mètres du trinôme de tête, dans la vieille ville. Conserver le visuel, quand on était en mode discrétion, était capital. Surtout sur de l'urbain. Enfin, du pseudo-urbain. Avec agacement, elle se rendit compte que personne ne levait jamais la tête. Comme si ça ne savait pas escalader, si ç'avait envie, ces trucs. Dans sa tête défilait la carte du village, et la disposition probable des groupes. Les Mike devraient faciliter l'avancée, permettre de passer les carrefours de façon beaucoup plus dynamique. Et d'arriver au centre. Point de ralliement de mi-parcours. Ou pas. De toute évidence, ça commençait à s'agiter devant. Ketur, probablement. Un seul, avec un peu de chance. D'un geste ferme, elle fit se poster le trinôme Bravo, avant de pousser Romy derrière un pan de mur.

"Sierra à Alpha Unité, point de situation."

Il n'y avait pas à dire, un Radio ça évitait de s'emmerder avec les subtilités, et permettait de réfléchir tranquillement. Elle entendit les premiers coups de feu. Pas à proximité, cependant. L'autre groupe. Complètement sereine, désormais que l'adrénaline commençait à pulser dans ses veines corrompues, elle écouta, un léger sourire aux lèvres, le rapport. Han, un Ketur. Un homme touché, ennemi éliminé, evasan en cours.

"Sierra à Golf Deux. Deux PAX de Bravo prennent en charge l'evasan. Alpha au complet tenez la zone et donnez vos coordonnées complètes et précises."

Sur ce arriva enfin le compte-rendu d'Alpha Unité. Fausse alerte, poursuite de la progression. En se relevant pour repartir, elle jeta un regard à Romy.

"A quel point êtes-vous, les Mike autant que les CaE, habitués aux coups de feu? Quelle peut être leur réaction?"
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Mar 28 Avr - 15:54

Attila une fois détaché, il fit le tour de ses camarades pour les identifier puis fit quelques tours autour du groupe d’humains avant que la division où se trouvait Roman ne bouge. Il avait une démarche souple et rapide. L’air froid et sa respiration rapide laissaient échapper de sa gueule un petit nuage blanc encore peu opaque.

Il humait l’air se concentrant parfois sur le sol à la recherche d’une odeur qui ne lui était pas connue. Cela faisait des années qu’il arpentait les terres de la base, il connaissait toutes les odeurs de la faune locale, celle du Ketur allait forcément lui mettre la puce à la truffe.

Roman se concentrait sur les attitudes de son CaE. Les cibles pouvaient être n’importe où et avaient pu repérer les lieux. Personnellement la rouquine ne pensait pas qu’ils se trouvaient dans ces ruines. Ici il n’y avait même pas une petite souris à se mettre sous la dent. Dans les bosquets et les petites clairières ça grouillait de lapins et autres choses vulnérable à la puissante mâchoire du Ketur.
La jeune femme se laissa conduire sans trop de protestations. Cela faisait certes un certain temps qu’elle n’était pas sortie en mission mais elle avait des bons restes, ne pensant ainsi pas être un boulet. Mais au moins elle ne risquait pas de louper un signe d’Attila. Il était à un petit huit mètres, furetant. Il ne broncha pas outre mesure lorsqu’on entendit des coups de feu au loin ce contendant à relever la tête et de regarder dans la direction du son.
Mais il se fit rappeler à l’ordre par un sifflement de sa dominante et continua à avancer.

« On nous apprend à tirer avec une arme et on les habitue à leur bruit très jeune. Ils réduisent seulement la distance entre eux leur réduient s'ils ne sont pas aux prises avec quelques choses ou quelque qu’un. »

Quelque chose, une odeur sembla attirer l’attention de l’animal il humait l’air et se dirigeât en direction d’un coin de mur ébrécher. Dans une fissure se trouvait quelque poil noir et dru, trois fois rien, pas grand-chose, mais vu l’insistance avec laquelle Attila la reniflait il ne devait pas connaître cette odeur. Il y avait de très grandes chances pour que ce soit le regrettable oubli d’un Ketur. L’animal à écaille s’assit attendant qu’on vienne à lui.

« Vous devriez le signaler, les Cae seront plus efficaces s'il identifie l’odeur à chercher. »

La rousse s’approcha de sa bête, il était toujours assis, droit, calme. Elle se pencha légèrement pour lui monter les quelques poils qu’il avait déjà copieusement senti puis elle lui glissa quelques mots dans un russe un peu sec. Sans vraiment faire ce zèle le CaE se leva, on sentait qu’il n’avait aucune envie de faire ce qu’on lui ordonnait, pourtant il se mit remis quand même en route il sembla se diriger vers l’Est du village de ruines. Passant dans des allées à peine assez grande pour passer à deux de front.

Il fallut le siffler une ou deux fois, il était plus alerte que le groupe, cela était surtout dû au fait qu’il n’avait que faire des règles de sécurité les plus élémentaires, il lui était arrivé de disparaitre du champ de vision de Roman. La siffler avait permis de voir où il était pour savoir vers où aller.
En fond il y avait bien quelques bruits de morceau d’agglo tombant, ou vielle fenêtra claquant, mais rien qui ne semblait intéresser le canidé.
Quand il se mit à émettre un grondement sourd.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 28
avatar
ɛ - Responsable du "Nettoyage"

Dossier personnel
Age : 27 ans
Don: Sang Corrompu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Mar 28 Avr - 18:06
Jack ne pouvait empêcher une grimace de déformer son visage à chaque fichu sifflement. C'était certainement très utile, mais autant s'annoncer avec un cor de chasse, pour la discrétion que ça leur procurait. Elle finit par hausser les épaules, et appela rapidement les Mike à la radio pour faire sentir les poils aux autres CaE. Le point de situation du groupe Deux était bon, Bravo avait atteint le Sang Béni à l'extérieur et fort heureusement, car la blessure semblait plus grave que prévu. En silence, elle maudit la prise d'initiative de Romy, qui fit partir son animal dans une direction sans attendre Alpha. Non seulement ils n'étaient pas follement entraînés, mais en plus, ils ne savaient pas travailler en groupe et refusaient de suivre les ordres les plus simples. C'était une catastrophe, et son Gamma allait en entendre parler. Ou alors, c'est elle qui n'avait pas été assez claire. Non, elle en doutait, elle mâchait rarement ses mots.

Elle entendit l'animal grogner à peu près en même temps que tout le monde et transmit rapidement les ordres, tout en forçant la jeune Mike à se poster. Elle commençait doucement à s'énerver et tout le plaisir qu'elle ressentait à ce genre de mission était un peu gâché par le manque de réactivité de chacun. Elle mit Alpha en place à l'avant, et envoya Bravo en reconnaissance, avant de s'installer, un genou à terre, suffisamment proche pour avoir vue sur la scène, et assez loin pour éviter de se faire tirer dessus. Sans même la regarder, elle s'adressa à la jeune femme.

"Le but de la section commandement, si je n'ai pas été claire la première fois, c'est de diriger les autres, et de rester vivante pour organiser la retraite et rendre compte. En l'occurrence, ils connaissent leur job, ils n'ont pas besoin de nous."

Elle allait se lancer dans une plus longue explication lorsque commencèrent à retentir de nouveaux coups de feu, bien plus proches. Jack ne réagit pas, attendant le compte-rendu. Ils avaient un visuel sur un Ketur, l'appui avait ouvert le feu. L'assaut s'était lancé trop tôt, évidemment, bande d'empotés, et ils avaient un blessé par tir fratricide. Elle secoua la tête, complètement dépitée, nullement affectée par les cris de souffrance des blessés, ou par le couinement d'un CaE, qui avait été pris dans les mâchoires. Ils annonçaient enfin qu'ils commençaient à prendre le dessus.

Jack leva la tête vers l'arrière, avant d'éclater de rire et de lever son arme vers le mur, où pointait à peine un museau.

"Apparemment, celui-ci est pour nous. Le moment ou jamais de prouver qu'un CaE peut être efficace en attaque, Romy."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Ven 1 Mai - 22:03
Ceci se voyait que l'équipe de nettoyage n'avait l'habitude que de travailler entre eux. Leur rigueur militaire aurait raidi une limace ou un poulpe ou tout autre être de nature souple. Cependant, pas de chance pour eux, la caboche d'un CaE était imperméable à tout ce cérémonial martial. Travailler avec un CaE s'était savoir gérer les petits imprévus d'un caractère chaotique. Et pour cela il fallait un peu minimum de lâcher prise. Et leur propension à tirer de manière systématique en était bien une preuve. Si on avait fait sortir les animaux ce n'était pas pour faire beau il fallait les laisser faire leur job et se reposer sur eux.

Roman nota bien que mademoiselle Epsilone n'avait pas aimé que la rousse demande à Attila de chercher. Mais ce qu'elle ne savait pas c'est que si rien avait été ordonné la brave bête serait restée assise là satisfaite d'avoir trouvé quelque choses et se moquant éperdument de tout ce que les humains pouvaient bien chercher de plus.

Un Ketur montra le bout de son nez au coin d'une maison et il ne se sauva pas faisant volteface. Il devait être affamé et un petit gigot de CaE ne devait pas lui être déplaisant. Deux fois plus grand et deux fois plus haut on pouvait facilement donner l'avantage au Ketur au premier coup d'œil.

Roman ne releva pas l'insinuation sous-jacente à sa remarque. Cela n'avait rien d'un scoop de dire que le supérieur pensait que la CaE était inutile. La jeune femme se contenta d'ordonner à son animal d'attaquer.

« Ne tirez que si la CaE est à terre ou derrière la Cible. »

Qu'on soit d'accord avec ça, ou non, un CaE était un investissement de centaines d'heures d'éducation et de souffrances. En tuer un avec une balle perdue risquait de faire littéralement mal aux fesses pour le dresseur de l'animal.

Le canidé qui s'était mise en position de défense dès qu'il avait apparu le Ketur, barrant la route a la créature si elle se jetait sur eux n'attendit pas longtemps après l'ordre pour se jeter sur son adversaire visant le cou. La première attaque ne fut pas très fructueuse les longues dents du CaE entamèrent assez profondément la peau du crâne. Attila évita de justesse la mâchoire du Ketur qui claqua dans le vide. C'est là qu'il bondit, les griffes acérées de ses pattes bien en avant et toutes dents dehors cette fois-ci, la gorge ne lui échappa pas. Il serra avec toute la force de sa morsure. La Ketur se débattait donnant de violents coups de patte et essayant de bouger, de traîner la CaE, pour le faire céder, mais rien n'y faisait, pourtant le flan d'Attila était en quelques endroits assez profondément entaillé.
Le sang coulait formant des trainée au sol.

Puis Attila lâcha enfin après de longues minutes, quand le Ketur montra des signes avancés d'asphyxie. La créature s'était écroulée après s'être débattue avec ardeur. Elle respirait à peine couverte de sang, complètement inconsciente.

« Après vous. »

Il fallait bien mettre à mort cette pauvre bête.
Roman rappela son compagnon et le fit asseoir pour prendre une minute et faire le bilan sur l'était physique de son animal, profitant au passage pour le féliciter. Les plaies étaient assez profondes mais rien qui ne demandait un si immédiat, elle espérait simplement que l'entraînement ne s'éterniserait pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 28
avatar
ɛ - Responsable du "Nettoyage"

Dossier personnel
Age : 27 ans
Don: Sang Corrompu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Sam 2 Mai - 10:41
A voir la tête de la jeune femme, elle n'avait pas bien pris sa remarque. Faire ses preuves n'était pas négatif en soi. Ils n'étaient ici qu'en démonstration, et très franchement, les Nettoyeurs ne faisaient pas montre de beaucoup de qualités. C'était déprimant. Elle venait de les reprendre et ils étaient vraiment à chier. Travailler avec des gens pouvait arriver. Avec les équipes d'intervention. Allez savoir, tout était possible, avec les Silaks. Ils manquaient de rigidité militaire. Elle soupira et se contenta de hausser un sourcil en direction de la dresseuse. Qu'elle l'appelle con pendant qu'elle y était. Autant elle n'irait pas risquer sa peau pour sauver un clébard, autant elle ne tirerait pas dessus, ils étaient des membres à part entière de la force de frappe de l'organisation.

Elle se contenta donc de s'asseoir et de regarder le spectacle, analysant les attaques de l'un comme de l'autre. Après tout, elle pouvait rencontrer les deux dans la nature. Elle fronça les sourcils en voyant les blessures du CaE. Lorsque ce fut son tour, elle lui adressa un soupçon de révérence moqueuse, avant de s'avancer.

"Vous pensez qu'en les habituant, ils pourraient porter une combinaison adaptive. Au moins sur le torse, pour minimiser ce genre de dégâts?"

Elle passa l'ouverture pour s'avancer suffisamment et ne pas avoir à utiliser plus de cartouches que nécessaire, lorsqu'elle entendit un coup de feu et ressentit une douleur à l'épaule. Fort heureusement, elle portait sa combinaison pare-balle, ou ç'aurait pu tourner à la catastrophe. Saigner partout n'était pas exactement plaisant pour les autres. Elle se retourna sans montrer la douleur irradiant violemment de son bras. Elle ne pourrait pas s'en servir avant un moment. Crétin. Le type commença à se confondre en excuses, et elle secoua la tête, simplement.

"Nous en parlerons plus tard, Omega."

Elle n'appuyait pas souvent sur les grades, ça l'énervait, et elle trouvait ça petit, mais en l'occurrence, il ne se la serait jamais fermée. Sa voix avait été glaciale, et c'est avec détermination qu'elle laissa retomber son fusil dans sa sangle, avant de sortir un de ses couteaux de combat. D'un coup sec, elle enfonça la lame dans l’œil de la bête, jusqu'au cerveau. Elle recula précipitamment lorsqu'un dernier sursaut nerveux rapprocha un peu trop les griffes de sa peau. Prudence...

Elle se retourna ensuite vers le groupe, pas exactement au complet.

"Point de situation, vos blessés, vos pertes, l'ennemi?"

Deux blessés humains, Attila, et trois Keturs morts. Un fiasco total. Elle serra les mâchoires une seconde, avant de donner ses ordres.

"Deux personnes par Ketur, on les remmène avec nous. Attila peut-il marcher jusqu'à la sortie ou lui faut-il une civière? Nous en avons dans nos sacs. Evasan immédiate."

Elle les laissa s'organiser comme des manches, signalant à la radio la fin de l'exercice, et l'obligation de ramener les cadavres. Sans se faire contaminer, tant qu'à faire... Elle prit la sûreté arrière, tout en ressassant la catastrophe qu'avait été cette mission. Les Nettoyeurs étaient autant en faute que les dresseurs. Il n'y avait eu aucune information préalable sur leurs spécificités. En grognant, elle tenta de bouger son épaule. Démise, probablement. Et elle aurait un beau bleu. Enfin, rien de grave...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Lun 4 Mai - 22:16
Visiblement tout le monde avait eu son Ketur, ce qui ne semblait pas une si mauvaise nouvelle, les blessures d'Attila n'auraient pas le temps d'empirer. Cependant, l'animal ne semblait pas vraiment en faire grand cas, ils les avaient sommairement léché puis s'était assis au pied de sa dominante, son insensibilité face à la douleur auraient pu faire pâlir de jalousie un certain nombre de mâles testostéronés sur la base. Cette pensée aurait pu arracher un certain sourire à la rouquine si la situation avait été moins stricte.

« C'est plus impressionnant que vraiment grave, il peut sans problèmes nous accompagner jusqu'au lieu de soin sur ses pattes. »

La question ressortie, celle qu'on lui posait une fois sur deux, pourquoi on ne mettait pas de combinaison à un CaE. Ce n'était pas leurs fautes, ils n'avaient pas vu ce que ça avait donné la dernière fois.

« Il y a déjà eu une expérience au Chenil pour habituer les CaE à des vêtements protecteurs et ça ne s'est ... Pas très bien passer. Nous avons eu quelques cas de blessures graves ces jours-là. Mais nous avons fait ces tests, il y a deux ans, les combinaisons utilisaient des technologies un peu anciennes et étaient le rendu final était trop rigide. Si on nous laissait essayer avec des tissus effets seconde peau plus modernes il y a de grandes chances pour que nous ayons plus de succès. »

Les CaE et la contrainte ne s'aimaient pas vraiment. Les habituer à un collier était assez facile, il suffisait de leur mettre très jeune, quand leur dent n'était pas si impressionnante. Comme un collier ça se réglait, cela ne posait pas de problème au fur et à mesure que l'animal grandissait on desserrait. Pour une combinaison la technique était tout autre, et n'avait visiblement pas pris au premier essai. Malheureusement cet échec avait refroidi les ardeurs pour une deuxième tentative. Mais peut-être que si quelqu'un d'un autre département que le Chenil appuyait leur demande on allait donner quelques moyens à ce projet qui pouvait sembler sans grand intérêt.

« Le temps de penser les blessures et de s'assurer que la cicatrisation se fait correctement les CaEs blessé lors de l'exercices serons opérationnel dans un petite semaine. Si vous décidez d'avoir les mêmes. Sinon il vous faudra passer au chenil pour choisir vous-même les bêtes.
Actuellement quatre d'entre eux sont indisponibles, ils ont été envoyés en Egypte pour aider à la sécurisation des camps de base. »


Se faire rôtir la couenne par le chaud rayon du soleil dans un décor aussi somptueux que millénaire, ne serait-ce pas mieux que d'être à la Base dans le froid ? Cela aurait-pu l'être en effet, mais il fallait également prendre en compte le fait que la vallée des rois était infestée de momies qui voulaient vous ronger jusqu'à l'os, ce qui en soit en faisait une destination moins idéale.

« Je me doute qu'avec un Statut d'Epsilon un emploi du temps à tendance à beaucoup se remplir, mais si vous vous décider à garder l'assistance des CaE, il sera plus rassurant pour vous et pour les dresseurs que vous preniez le temps d'aller choisir vous-même qui et quel animal servira sous vos ordre.

Pour tout vous avouer, on nous a pris un peu de courts ce matin. »
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 20
Date d'inscription : 25/04/2015
Age : 28
avatar
ɛ - Responsable du "Nettoyage"

Dossier personnel
Age : 27 ans
Don: Sang Corrompu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Ven 8 Mai - 9:41
Il y avait deux ans... Oui, elle se souvenait bien su fiasco, du grand nombre de blessés, des CaE devenus fous qu'il avait fallu abattre, mais personne ne leur avait expliqué pourquoi, comme bien souvent, et ils avaient fini par retourner à leur petite vie sanglante. De braves petits soldats, en somme. Elle continua à marcher, le fusil dans le dos, la sangle appuyant un peu sur son épaule, la poussant à grincer des dents deux pas sur trois. Dans la main, un pistolet automatique. Une main, ce n'était pas idéal, mais ça restait jouable.

Dans un coin de son esprit, elle ruminait la mission et préparait son compte-rendu, quand de l'autre, elle poursuivait sa discussion.

"Les CaE ne peuvent pas partir en mission dans des endroits peuplés, et malheureusement, une bonne partie du travail de Nettoyeur se déroule dans ceux-ci. En revanche, effectivement, quand on doit s'enfoncer au cœur d'une zone corrompue pour essayer de retrouver un cadavre de l'équipe d'intervention, vous pouvez être utiles avec eux. J'ai cru comprendre que vous aviez des chiens plus... classiques, également?"

Ils avançaient à une allure d'escargot à cause des civières avec les Keturs. Elle avait prévenu des effectifs blessés et les Sang-Bénis devaient les attendre. Heureusement que la zone n'était pas si grande. Elle jeta un regard amusé à la rouquine en entendant le "emploi du temps chargé d'Epsilon". Le plus sérieusement du monde elle y réfléchit, avant de finir par répondre.

"On travaille très peu en équipe, comme vous l'avez constaté. Je ne fais que coordonner quelques missions pour décharger le Gamma. Je passerai certainement au chenil."

Ils arrivèrent enfin au bout, et Jack étouffa un soupir. Maintenant arrivait la partie qu'elle aimait le moins. Elle appela un de ses hommes, Thor, Hektor de son véritable nom, mais personne ne l'appelait comme ça. Il était immense et tout de muscles, un vrai colosse. Et aussi un excellent médecin de campagne, pro des réparations en tous genres. Elle lui désigna son épaule et serra les dents. Un, deux... Clac! Elle laissa échapper un grognement avant de le saluer d'un hochement de tête, avant qu'il ne reparte de son côté. Les autres docteurs s'affairaient sur les blessés, alors que les Keturs avaient été rassemblés en un vague tas. Elle laissa le temps à tout le monde de se remettre et fit signe à Romy de la rejoindre.

"Je vous laisserai faire le débriefing de vos hommes. N'intervenez dans le mien que si vous avez une remarque sur l'utilisation qui a été faite de vos CaEs. Et ne me coupez surtout pas la parole."

Pas parce que ça aurait mis à mal sa suprématie. Elle n'aimait juste pas ça. La voyant s'avancer, les Nettoyeurs se regroupèrent peu à peu. Un ramassis d'ego, cette section, mais peu importait, ils faisaient bien leur boulot, individuellement. Ce n'était pas toujours suffisant. Les blessés se redressèrent tant bien que mal dans leur civière pour les plus mal en point.

"Nettoyeurs, l'heure du retex est arrivé. L'Omega Muszynski ici présente, qui faisait partie de la cellule commandement avec moi, nous apportera ses lumières sur la mauvaise utilisation faite de la force de frappe des Mike. Je me contenterai de vous dire que c'était de la merde. Aucun respect des procédures radio, ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé de les faire rentrer dans vos petits crânes. Aucun sens du compte-rendu. Je ne suis pas à côté de vous, comment suis-je censée savoir ce qui se passe à l'autre bout de la carte si vous ne PARLEZ PAS? Trop de blessés et de tirs fratricides."

Elle se frotta l'épaule en évoquant cela, avant de revenir à ses hommes, qui faisaient de plus en plus la gueule. C'étaient des commandos, pas une section de combat.

"Vous êtes tous, individuellement, d'excellents Nettoyeurs. Même ceux à qui j'ai botté le cul en entraînement avant-hier..." Quelques rires retentirent dans les rangs. "Mais on ne peut pas se permettre le luxe de se dire qu'on ne sera jamais appelés à travailler en groupe. Pour certains d'entre vous, comme pour moi, c'est plus un danger qu'une perspective réjouissante, je le sais, je le conçois. Mais la Corruption est partout et peut être un trop gros morceau à avaler pour une équipe d'inter. On peut être amenés à les aider, et je veux que vous y soyez prêts."

Ils n'aimaient pas les équipes d'inter. Soit par frustration car ils auraient aimé en être, mais que leur don en faisait une complication. Soit parce qu'ils étaient des bâtards arrogants qui crachaient sur les Nettoyeurs quand ils leur torchaient le cul. Travail ingrat, bien sûr...

"Cet entraînement n'était prévu ni pour les dresseurs, ni pour nous, cadeau de notre Gamma. Pour vous rappeler que TOUT peut arriver, surtout quand on s'y attend le moins. Nous referons des exercices de ce type, peut-être pas avec les Mike, vu la catastrophe. Ce qui montre encore que nous devons être informés des forces de frappe que nous possédons, et de leurs spécificités. Cette mission est un échec pour nous tous. Vous y réfléchirez et chacun d'entre vous me dira ce qui aurait pu être mieux fait, au niveau individuel, et au niveau de son groupe. Et Thierry... J'attends ton compte-rendu."

Un regard curieux de la part des hommes sur celui qui lui avait tiré dessus par inadvertance. Pas plus de questions. Ils étaient bien élevés. Jack fit ensuite signe à Roman de s'avancer pour faire son propre débriefing, grimaçant de l'utilisation de son bras gauche. Sale réflexe...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 85
Date d'inscription : 01/02/2015
avatar
Ω - Maître chien/CaEs

Dossier personnel
Age : 23 ans
Don: Elémentaliste - Electricité/ feu
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack] Mer 13 Mai - 22:20
On ne pouvait pas dire qu’elle s’étouffait avec le tact et la délicatesse. Au moins ça avait le mérite d’être clair. Sans compter que cela collait à merveille avec la philosophie Silak, efficace, directe et sans aucun tact.

Pourtant, elle n’avait pas tort, ça avait été un beau désastre. Enfin pas tant que cela si on considérait que pour tout le monde ça avait été une mauvaise surprise de trop bon matin… Si on regardait d’un certain point de vue… Mais vraiment sous un certain point de vue, parce que Roman était très optimiste.

Quand on lui passa la parole elle ne sut pas quoi dire pendant une bonne minute. N’ayant pas vraiment l’âme d’une meneuse d’Hommes, ou ne serais que d’une oratrice correcte, de quoi prendre la parole devant une petite assemblée.

« Je ne serais peut-être pas aussi stricte que L’Epsilon Lynden, mais elle à raison sur un point, nous avons tous merdé aujourd’hui. »

Elle n’était pas particulièrement à l’aise, faisant illusion le mieux qu’elle pouvait. Elle n’était qu’Oméga comme tous les autres dresseurs.

« Je ferais un débriefe avec les mon service quand nous serons rentré au chenil que nous aurons correctement pris soin de nos bêtes.
Cependant, je peux vous dire ce que j’i déjà noté comme soucis dans ma propre équipe. Les nettoyeurs, vous êtes trop stricte, trop rigides. Je ne doute pas que quand vous êtes seul, ça doit vous sauver les miches, mais a plusieurs et plus particulièrement avec un animal ça vous désert. Au moindre imprévu vous êtes débordés. »


La rouquine jeta un coup d’œil vers les membre de son équipe. Ils n’avaient visiblement pas envie de s’éterniser, quelques CaE étaient plus blessés qu’Attila et il leur fallait un petit tour par la clinique. Les premiers soins étaient bien, mais ça ne suffisait pas pour tous.

« Je crois que c’est la seule chose que je suis en mesure de vous dire sur l’instant. J’enverrais à votre Epsilon un rapport plus détaillé dans la journée. »

Que dire de plus ? Roman d’habitude si bavarde n’avait perdu la plupart de ses mots maintenant qu’il fallait parler pour dire des choses intéressantes ou intelligentes. Plutôt que de se rendre définitivement ridicule, la jeune femme préféra prendre poliment congé pour retourner auprès des siens, mais surtout de son compagnon à quatre pattes qui se prêtait bon gré, mal gré au soin qu’on lui prodiguait.

Foutu entraînement, et foutu journée qui commençait. Cependant, si elle était mauvaise, rien ne disait qu’elle ne pouvait rien emmener de bon. Si quelqu’un d’autre que les rattaché au chenil demandait des combinaisons pour les CaE peut être que cette fois, ils en auraient de bonnes factures avec un tissu plus souple et moins gênant.

« Aller Attila, on rentre, on va voir Kitty. Je te promets que je ne te ferais pas de papouilles de la journée, parce que tu t’es bien comporte.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La chasse est ouverte ! [Jack]
Revenir en haut Aller en bas
La chasse est ouverte ! [Jack]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [MISSION] Les rebelles de la forêt : La chasse est ouverte !
» La chasse est ouverte... YATA!!!!!! [PV Sybille]
» [capture de familier] La chasse est ouverte !
» [Rp combat] Damaz vs Jerenn; chat ailé vs fantôme armé... la chasse est ouverte !
» La chasse est ouverte (PV All Hunters)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue dans la Confidence :: Les Zones Pures :: La Base :: Les zones d'entraînement-